Baccalauréat international au Maroc

Trois accords de coopération dans le domaine d’éducation ont été signé mardi 18 février entre le ministre marocain de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Rachid Benmokhtar et son homologue français. Les trois accords portent sur l’appui aux classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et au système de l’agrégation (CPA), la mise en place du baccalauréat international option français (BIOF), et le renforcement de la coopération en matière de formation professionnelle.
Concernant l’accord sur la mise en place du baccalauréat international option français, la partie française s’engage, à travers cet accord, à fournir une aide technique au ministère de l’Education nationale au cours de la phase d’expérimentation, ainsi que lors de la phase d’extension du dispositif à l’ensemble des délégations provinciales, prévue en septembre prochain.