Toutes les classes du groupe scolaire High-Tech sont dotées de tableaux interactifs, tableaux plébiscités partout dans le monde

Le tableau numérique interactif (TBI)  se présente comme une surface de 78 pouces de diamètre sur laquelle on projette l´image de l´écran d´ordinateur et avec laquelle on peut agir à l´aide d´un stylet spécial qui reproduit les actions d´une souris et permet d´écrire comme sur un tableau traditionnel. Le logiciel qui accompagne le système, permet la préparation et la présentation de cours multimédia et contient de nombreuses ressources pour créer différents types d´activités interactifs.

L´usage du tableau numérique interactif dans l´enseignement, avec l´apport de toutes les possibilités du multimédia (image, son, vidéo) permettra aux enseignants de présenter aux élèves une nouvelle approche pédagogique qui se veut plus proche de leur environnement et de leur époque.

Il est important de souligner que l´usage de cet outil, très performant, a pour but de faciliter la tâche aux enseignants en leur permettant de créer un environnement attractif, vivant, imagé, et documenté à souhait, dans le respect des programmes et de la méthodologie recommandés par le ministère de l´éducation nationale Marocain. Cet environnement nouveau dans lequel participe à la fois l´enseignant et les élèves est à la base de ce qu´on appelle aujourd´hui « Enseignement collaboratif ».

Pour cela, le groupe scolaire High Tech a mis en place une cellule d´informaticiens et de pédagogues qui prendront en charge la formation des enseignants et la création des ressources pédagogiques en Arabe, en français en anglais et dans toutes les matières scientifiques. L´établissement s´est fixé d´équiper une quinzaine de classes dès la rentrée scolaire (2013/2014), avec pour objectif la généralisation de cet outil dans les années qui suivent.

Le tableau numérique interactif est plébiscité à l´étranger par 96,9% des enseignants qui l´ont utilisé et ces derniers estiment important son impact sur le développement des compétences et sur la motivation de l´élève qui serait une « motivation plaisir ».